Saucisse de Montbéliard et choux de Bruxelles

Saucisse de Montbéliard et choux de Bruxelles. 
<p>La saucisse de Montbéliard est sans doute la doyenne des saucisses.</p>
Cliquer sur l'image pour agrandir

La saucisse de Montbéliard, cousine de la saucisse de Morteau, est une saucisse crue fumée élaborée exclusivement en Franche-Comté.
Un savoir-faire comtois exceptionnel et très ancien, sans doute la doyenne des saucisses en France.

La  Montbéliard est élaborée exclusivement avec de la viande de porcs nourris au petit-lait, avec des conservateurs traditionnels, parfumée au poivre et au cumin, embossée dans un boyau naturel, fumée lentement au bois de résineux. Pour en savoir plus.

Indissociable des potées et des choucroutes, elle est toutefois plus petite et moins grasse que la saucisse de Morteau.
La saucisse de Montbéliard est délicieuse chaude ou froide.

Le chou de Bruxelles est un légume d’hiver cultivé d’octobre à février.
Les variétés d’hiver, les plus tardives, sont réputées les plus savoureuses, les gelées améliorant leurs qualités gustatives.

Le chou de Bruxelles se marie très bien avec les saveurs grasses et fumées de la saucisse de Montbéliard.

Nombre de personnes
2 personnes
Difficulté de la recette
facile
Durée de préparation de la recette
20 min
Durée de cuisson de la recette
40 min

Ingrédients

  • 2 saucisses de Montbéliard
  • 750 g de choux de Bruxelles frais
  • 1 bouquet garni
  • 1 oignon
  • beurre
  • sel, poivre du moulin

Préparation

Préparer les choux de Bruxelles.
Couper le trognon au ras des feuilles. Enlever éventuellement les feuilles abîmées du dessus.
Rincer les choux de Bruxelles à l’eau froide.
Pour une cuisson homogène, pratiquer une incision en forme de croix sous le trognon.

Dans un faitout, porter à ébullition de l’eau salée avec un bouquet garni, y plonger les saucisses et les choux.
Laissez cuire 10 minutes à petit bouillon. L’eau ne doit pas bouillir trop fort pour ne pas abimer les choux.
Vérifier la cuisson des choux de la pointe d’un couteau.

Faire attention de ne pas trop les cuire, ils vont de nouveau mijoter quelques minutes.
Égoutter en gardant un peu de jus de cuisson. Réserver.

Reprendre le faitout, y faire revenir un oignon émincé dans du beurre jusqu’à ce qu’il soit légèrement coloré.

Ajouter les saucisses de Montbéliard, les choux de Bruxelles et un demi verre de leur jus de cuisson.
Ne pas saler, poivrer et laisser mijoter 5 minutes à feu doux.

Servir bien chaud.

Conseil de chefConseils & astuces

Vous pouvez déguster vos choux avec une pointe de crème fraîche et accompagner vos saucisses de moutarde.

La saucisse de Montbéliard se conserve 2 semaines au réfrigérateur. Elle peut être congelée avant ou après cuisson.

Les choux de Bruxelles doivent être fermes et compacts, d’un beau vert brillant, sans feuilles jaunies et de même taille. Ils cuiront ainsi uniformément. Plus les choux sont jeunes et petits, plus leur goût est tendre, délicat et sucré. La base doit être blanche et non desséchée.

Les choux de Bruxelles se congèlent également très bien entiers.
Les faire blanchir 3 à 5 minutes, stopper la cuisson en les plongeant dans une eau glacée, les sécher délicatement.
Vous pourrez alors les conserver jusqu’à 1 an.

Une recette de
, publiée le
et classée dans Plats

Laisser un commentaire

2013 - 2018 © Nos recettes de famille