Gnocchis aux blettes « merda di can »

Gnocchis aux blettes « merda di can ». 
<p>Les gnocchis aux blettes ou “merda di can” sont une spécialité de la région de Nice.</p>
Cliquer sur l'image pour agrandir

Les gnocchis aux blettes sont une spécialité de la région de Nice.

A cause de leur couleur et de leur forme allongée, l’imaginaire niçois les a transformés en « merda di can », qui se traduit en « crottes de chien ».

Ils sont réalisés avec des blettes, légume très présent dans la cuisine niçoise. De culture facile, ce légume repousse tout seul, pas besoin de le semer, et cela toute l’année.

Pour en savoir plus sur les blettes, c’est ici.

On déguste généralement ces gnocchis agrémentés de sauce tomate, de beurre et de sauge, ou encore en accompagnement d’une daube.

Ici, nous avons choisi une sauce gorgonzola qui relève bien le goût.

Pas très appétissant de prime abord mais que c’est bon !

Nombre de personnes
6 personnes
Difficulté de la recette
facile
Durée de préparation de la recette
60 min
Durée de cuisson de la recette
10 min

Ingrédients

Pour les gnocchis :

  • 2 bouquets de blettes
  • 1kg pommes de terre
  • 500 g de farine environ
  • 1 œuf
  • huile d’olive
  • sel, poivre

Pour la sauce :

  • 125 g de gorgonzola
  • 2 cs crème fraîche
  • poivre

Préparation

Rincez les feuilles de blettes et détachez le vert.
Faites-les blanchir 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante.
Égouttez-les (utilisez un panier à salade) et pressez-les bien pour en extraire le maximum d’eau. Hachez finement au couteau et réservez.

Épluchez et lavez les pommes de terre.
Mettez les dans un faitout, salez l’eau, et laissez cuire jusqu’à ce que la pointe du couteau s’enfonce facilement.
Égouttez-les et, à chaud, écrasez-les au presse purée à main, au moulin à légumes ou à la fourchette.

Dans un grand saladier, déposez la purée et les blettes.
Faites un puits avec les pommes de terre, ajouter l’œuf battu, une cuillère d’huile d’olive et du sel. Mélangez le tout.

Ajoutez la farine au fur et à mesure pour avoir la bonne consistance, malaxez le mélange jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
La pâte doit être souple et ne pas coller aux doigts. S’il y a trop de farine, les gnocchi seront durs.
Formez une boule et laissez la pâte reposer 30 minutes.

Farinez votre plan de travail.
Prélevez des morceaux de pâte et roulez-la entre vos mains pour confectionner des boudins de l’épaisseur d’un doigt.
Ensuite recouper en petits morceaux de façon à avoir des gnocchis.
Façonner les “merda de can” en les roulant avec les doigts, de manière à leur donner une forme allongée.
A ce stade, vous pouvez en mettre à congeler.

Plongez les gnocchis dans une grande casserole d’eau bouillante salée  avec un filet d’huile d’olive.
Remuez un peu pour ne pas qu’ils se collent et laissez cuire quelques minutes. Les gnocchis sont cuits quand ils remontent à la surface.

Sortez-les de l’eau à l’aide d’une écumoire, déposez-les au fur et à mesure dans un plat contenant un peu d’huile d’olive.
Remuez les légèrement pour enrober les gnocchis avec l’huile.

Mettez éventuellement le plat quelques petites minutes au four pour le tenir chaud, le temps de préparer votre sauce.

Dans une petite casserole, faites fondre le gorgonzola à petit feu.
Quand le fromage a fondu, ajoutez la crème fraîche et poivrez au moulin.

Nappez les gnocchis de la sauce au gorgonzola et servez aussitôt.

Conseil de chefConseils & astuces

À défaut de blettes, vous pourrez tout à fait remplacer ces dernières par des épinards.

Servir avec une sauce tomate/basilic ou une sauce daube avec du parmesan.

Si vous voulez congeler les gnocchis, disposez-les d’abord à plat, sans se toucher, sur des plateaux farinés dans le congélateur pendant une bonne heure. Une fois durcis, vous pourrez alors les réunir dans le même sac sans qu’ils ne collent entre eux.

Une recette de
, publiée le
et classée dans Plats

Laisser un commentaire

2013 - 2018 © Nos recettes de famille